Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Le rp de Maistre (1861-1931) a fondé l’association « Le repos pour les jeunes parisiennes » en 1906, bénéficiant des nouvelles dispositions de la Loi de 1901, et ayant pour objet principal d’offrir aux jeunes parisiennes, de naissance ou venues de province, ouvrières ou employées, l’opportunité de bénéficier de séjour de repos au milieu du Pays d’Ouche. A cette association originelle, s’est adjointe en 1910 une autre association disposant à Paris de trois « abris respectables, salubres et économiques » destinés au même public, donnant ainsi deux pôles à son action.

L’association a été déclarée en 1913, puis reconnue d’utilité publique en 1921. Elle est particulièrement active durant la Grande Guerre et même avant puisque trois mille jeunes filles environ ont séjourné à Beaumesnil entre 1906 et 1914.

 

Jusqu’en 1985 le siège de l’association a été parisien, à diverses adresses dont finalement celle de la rue du Cherche Midi, où subsistait le dernier foyer des jeunes filles depuis 1936.

En 1985 le siège a été transféré à Beaumesnil, en même temps que l’association se séparait du foyer parisien.

L’association a changé de nom en 1964 pour se nommer « Le Repos ». puis en 1999 pour prendre le nom de son fondateur.

Après la période dédiée à ces jeunes femmes de la capitale, de 1906 à 1933, l’établissement de Beaumesnil est devenu jusqu’en 1960 un préventorium. A cette date, la tuberculose étant réputée éradiquée, les responsables de l’association ont donné une nouvelle orientation à leur action en créant un Institut Médico Pédagogique, qui a été complété en 1982 par un Institut Médico Professionnel pour former l’IME de Beaumesnil, associant depuis 2017 une Unité de Traitement du Spectre de l’Autisme (UTSA).

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus